10 règles de base :

1/ On ne peut pas avoir, sauf exception temporaire, un budget déficitaire sans croissance. L’inflation n’y peut rien, ou pas longtemps.

2/ On ne peut pas avoir de croissance dans un monde ouvert si l’on a pas de facteurs ou de savoir faire différenciant et si la règle du jeu n’est pas la même pour tous, ou lorsque l’on joue contre des tricheurs.

3/ On ne peut pas non plus avoir de croissance sans industrie.

4/ On est pas obligés, sauf à s’y être aliéné, d’accepter sans broncher les règles des tricheurs. Si la règle du  jeu ne te plait pas, change la ou change de jeu.

5/ On peut toujours, si on a su garder un minimum de souveraineté, imposer un minimum de protectionnisme réciproque, qu’il soit Français, mais mien encore européen, l’espace économique ne peut pas être ouvert aux quatre vents sans que les règles, sociales, écologiques… soient identiques

6/ on ne pas avoir une augmentation du pouvoir d’achat dans une économie sans croissance.

7/ Ce sont les classes moyennes qui sont le moteur de l’économie. Cela ne sert à rien de les tondre et de les affaiblir au profit des plus riches qui trouveront toujours un autre paradis fiscal.

8/ La meilleure façon de perdre une guerre, même économique ou monétaire est de ne pas avoir compris qu’elle avait commencée ou de se tromper d’adversaires, tout comme ne pas comprendre leurs finalités.

9/ Avant de se plaindre des autres il faut commencer par faire le ménage chez soit.

10/ Pour avoir un pays fort, il faut soit des dirigeants irréprochables qui font passer l’intérêt collectif avant le leur et celui des copains en sachant cultiver l’union nationale et le dialogue, soit une autre modèle que la démocratie.

Réciprocité

Respect des règles communes, sociales, écologique ect…

Economie de l’excellence, exporter des biens et des devises à haute valeur ajoutée, certes en soutenant les champions nationaux mais aussi et surtout les PME qui ne peuvent être irriguées par le biais de des oligopoles qui pompes

Tout pays qui a une monnaie trop chère est asphyxié par un manque de compétitivité.

Thierry

Tenancier du café du commerce du Jour D’Avant.

www.lejourdavant.org

La lettre du café du commerce du Jour D’Avant est une lettre électronique publiée gratuitement à un rythme variant selon l’humeur du rédacteur et des événements. Elle ne peut en aucun cas être assimilée à des conseils d’achat ou de vente de valeurs mobilières restant sous la seule responsabilité du lecteur. Les opinions ou commentaires formulés, ne constituent en aucun cas des recommandations personnalisées en vue de réalisation de transactions, pas plus que des opinions politiques.

Venez rejoindre les Contournants Agiles 4.0

Abonnez vous à notre Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter ZenList
Je m'abonne à la Newsletter ZenCrise